Alimentation des ovins : questions à se poser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alimentation des ovins : questions à se poser.

Message  sarahya81 le Mer 11 Nov - 23:07

Ce sont les même que pour les caprins.

Que leur donner à manger ? Quelles quantités ? Ce sont les questions que se posent dès le départ les novices en matière de brebis/moutons, et comme j'en fais partie, j'ai cherché à y répondre !
Et beh... c'est pas si simple que ça en a l'air !

L'alimentation va dépendre d'un certain nombre de paramètres :
- l'âge des bêtes mais ça c'est plutôt facile à deviner. Donc les quantités et les aliments seront à adapter selon si on nourrit des agneaux/agnelles, des jeunes en pleine croissance, des adultes gestantes ou des adultes allaitantes ou des adultes au repos,ou des « mamies réformées »
- leur mode de vie : tout le temps dans la bergerie ou sur pâturage une partie de l'année.
- Le choix de l'éleveur : granulés déjà préparés dans le commerce, mélange « fait maison », granulés/mélange « maison », granulés/herbe/mélange »maison ». A chacun sa recette !

Alors évidemment, la réponse la plus facile est : il faut faire en fonction de l'animal, qu'il soit en bonne santé, ni trop gros, ni trop maigre et si on a un doute : on demande au vétau. C'est très bien sauf quand on est en plein dans les prévisionnels pour monter un dossier de création d'exploitation.

Donc, loin d'avoir toutes les solutions, j'en ai retenu 4.
1- avec un accès à de l'herbe de pâturage et un complément de granulés
2- avec un accès à de l'herbe de pâturage et un complément de mélange « maison ».
3- toujours en bergerie avec alimentation granulés
4- toujours en bergerie avec alimentation « mélange maison ».

Il est évident que l'accès à l'herbe est une bonne chose pour une brebis ou un mouton, c'est son mode d'alimentation « naturelle ». Sauf qu'il faut avoir la possibilité de les faire pâturer, ce qui implique un terrain assez grand (voir ici). Donc, si on ne peut pas, il ne sert à rien de culpabiliser : les brebis et moutons élevés en bergerie sont aussi en bonne santé et « heureux » (si tant est qu'ils aient la notion du bonheur...)

Donc, avant de se casser la tête avec les rations et les types d'aliments, il faut déjà savoir si les bêtes vont avoir accès ou pas à une pâture.

A chacun de voir en fonction de ses possibilités.

Prochain post à venir : le choix de l'alimentation « en bergerie avec granulés ». J' y suis dessus, me faut encore un peu de temps...

sarahya81
Admin

Messages : 103
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : France, Tarn, Castres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum